Nouvelles

juin 1, 2018

Le SIU du Canada demande au gouvernement fédéral de faire respecter le PTET à bord des navires

Le 1er juin 2018 – Montréal, QC– Le Syndicat international des marins canadiens (SIU) demande au gouvernement du Canada d’appliquer les normes du Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) à bord du Bro Anna où des marins étrangers sont victimes d’abus.

 

Le Bro Anna est un navire en provenance de Singapour qui navigue en eaux canadiennes avec une exemption de cabotage et dont l’équipage est composé de travailleurs de la Russie, de la Lettonie et des Philippines.

 

Bien que les membres de l’équipage détiennent tous les permis requis pour travailler au Canada, ils ont été victimes de divers abus au niveau de leur salaire et de leurs conditions de travail. Le SIU du Canada a suivi le protocole du gouvernement pour signaler ses abus selon le PTET.

 

« Il est clair que le PTET n’a pas été respecté à bord du navire. J’ai contacté Emploi et Développement social Canada et la ligne directe du PTET pour signaler les abus de main-d’œuvre, et nous attendons la réponse du gouvernement », explique Vince Giannopoulos, inspecteur de la Fédération internationale des ouvriers du transport (FIT), qui a passé les deux derniers jours à bord du navire.

 

La situation est urgente. Le SIU du Canada demande donc au gouvernement fédéral d’agir rapidement et de veiller à ce que les membres de l’équipage reçoivent leur salaire durement gagné et ne soient pas victimes d’abus supplémentaires.

 

«Nous avons demandé à Emploi et Développement social Canada (EDSC) de visiter ce navire et d’appliquer les règlements relatifs au Programme des travailleurs étrangers temporaires. Ce n’est pas la première fois que le Bro Anna viole le PTET, et les conséquences devraient entraîner à la fois une amende et une expulsion du programme, a déclaré James Given, président de SIU. En outre, nous demandons qu’EDSC prenne les mesures nécessaires pour détenir le navire jusqu’à ce que tous les salaires et avantages sociaux soient respectés en vertu du Code canadien du travail. »

 

-30-

 

À propos du SIU du Canada : Le Syndicat international des marins canadiens est au service des marins non brevetés depuis 1938 et est affilié au Seafarers’ international Union of North America. Le plus important syndicat de marins au pays, le SIU représente la majorité des marins non brevetés travaillant à bord de navires dans les Grands Lacs et l’Arctique ainsi que sur le fleuve St-Laurent, la Côte est et la Côte ouest. En plus des navires transigeant en eaux canadiennes, les membres du SIU ont l’opportunité de travailler à bord de navires aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud.