Le SIMC demande au gouvernement du Canada d’assurer que les approvisionnements continuent à être expédiés aux Terre-Neuviens

avril 14, 2020

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

MONTRÉAL, QC – Le 14 avril 2020 – Le Syndicat international des marins canadiens (SIMC) demande au gouvernement fédéral de prêter main forte à Oceanex Inc. pour maintenir les navires de ravitaillement vitaux qui desservent St. John’s, Terre-Neuve. Oceanex est l’un des principaux transporteurs de marchandises vers Terre-Neuve et fournit de la nourriture et des médicaments vitaux à la province. La pandémie mondiale de la COVID-19 a contraint l’entreprise à immobiliser sa flotte, ce qui l’empêcherait de livrer jusqu’à la moitié de l’approvisionnement alimentaire de la province.

Non seulement l’immobilisation de certains navires Oceanex entraînerait la perte de centaines d’emplois pour les marins, mais elle aurait pour conséquence qu’une grande quantité de nourriture et de fournitures de première nécessité pour les Terre-Neuviens ne leur serait pas livrée. La pandémie de COVID-19 suscite l’incertitude et l’inquiétude chez de nombreuses personnes partout au pays, mais le moment est venu pour le gouvernement du Canada d’intervenir et d’aider une entreprise qui est absolument essentielle à la subsistance de nombreux Terre-Neuviens.

“Les membres du Syndicat international des marins canadiens qui travaillent sur les navires Oceanex fournissent à la population de Terre-Neuve un approvisionnement constant et fiable depuis des années. Les Terre-Neuviens ont toujours compté sur le SIMC et sur Oceanex pour assurer la livraison de leurs marchandises. Que ce soit des denrées périssables, des fournitures médicales, des matériaux de construction ou des voitures, Oceanex a fourni les éléments nécessaires à la construction de Terre-Neuve et au maintien de l’île”, a déclaré Patrice Caron, vice-président exécutif du Syndicat international des marins canadiens. “Les Terre-Neuviens sont connus pour être une population résiliente, mais en ces temps difficiles, les gouvernements doivent se tourner vers une entreprise de confiance, bien établie, pour assurer la sécurité de sa population”.

Étant donné l’importance des services d’Oceanex pour les communautés de Terre-Neuve-et-Labrador, il est clair que le gouvernement doit intervenir dès maintenant pour assurer la poursuite des activités de la flotte Oceanex. La sécurité et le bien-être des Terre-Neuviens sont tout aussi importants que ceux des autres provinces du Canada. Notre pays doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que les habitants de ces communautés sont bien pris en charge.

“Vu les circonstances actuelles, ce n’est pas le moment de tourner le dos aux personnes et aux entreprises essentielles au bien-être des communautés canadiennes”, a déclaré le président du SIMC, James Given. “Nous savons tous qu’Oceanex a assuré un service impeccable à Terre-Neuve pendant plus de 100 ans, même en dépit de la concurrence déloyale. Pendant cette pandémie, alors que l’île compte sur eux pour livrer de la nourriture et des médicaments, le gouvernement fédéral doit intervenir et assurer la survie de ces services vitaux. Oceanex demeureront essentiels longtemps après la disparition de la COVID-19”.

À propos du SIMC: Le Syndicat international des marins canadiens (SIMC) est affilié au Seafarers’ International Union of North America, qui dessert les marins non brevetés depuis 1938. Depuis 1954, le SIMC représente les marins qui travaillent à bord de navires sur les Grands Lacs, le fleuve Saint-Laurent, la côte Est et la côte Ouest. Les membres du SIMC ont la réputation d’être parmi les marins les mieux formés et les plus qualifiés du monde. Le SIMC représente des milliers de marins canadiens qualifiés à travers le Canada.

###