Histoire de marin: Calvin Chaulk

juin 13, 2018

Calvin Chaulk a grandi sur les rives de Burnt Islands, à Terre-Neuve, avec les récits de voyage de son père et de son grand-père. En 2006, Calvin Chaulk est monté à bord d’un navire pour la première fois en tant que marin, prêt à entamer sa carrière et se lancer dans une nouvelle aventure.

 

Au cours de ses douze saisons sur l’eau, Calvin a occupé plusieurs postes. Il a commencé comme porteur et a ensuite été un A/B. Après huit ans, il a décidé de redevenir marin et de revenir travailler sur le pont des navires.

 

« La partie la plus difficile du travail est d’être loin de nos proches, mais nous sommes bien payés et l’équipage à bord est comme une seconde famille. » Après plusieurs années, Calvin a l’habitude d’être loin de chez lui. « Je passe plus de temps avec l’équipe qu’avec ma famille. » Même si cela lui permet de créer des liens forts avec ses collègues, sa famille lui manque toujours. « Les congés aident beaucoup. Habituellement, je peux être en congé pour un mois au complet. » Cela lui permet de passer du temps de qualité avec sa fille et sa femme et de faire les activités qu’il aime, comme pêcher.

 

Même si les marins sont souvent loin de leur communauté, ils restent à l’affût des dernières nouvelles et des événements importants. C’est ainsi que Calvin et son équipage ont entendu parler de l’accident d’autobus tragique des Broncos de Humboldt le 6 avril 2018.

 

« Nous avons plusieurs grands fans de hockey à bord du navire. C’était donc un moment bien triste lorsque nous avons pris connaissance sur Facebook de ce qui est arrivé à ces jeunes. »

 

Tout comme le reste du Canada, l’équipage a décidé d’honorer les jeunes qui ont perdus la vie lors de cette tragédie. Les membres de l’équipage ont pris du bois trouvé à bord pour en façonner des bâtons de hockey et les ont installés sur le navire. Au passage du bateau, les gens à terre ont reconnu ce geste.

 

« En passant par le canal Welland, plusieurs personnes pointaient les bâtons de hockey et nous disaient que c’était un beau geste. À quelques reprises, d’autres navires nous ont également contactés par radio pour montrer leur soutien et nous féliciter pour notre initiative. »

 

Être un marin peut être difficile, mais c’est une carrière enrichissante qui offre des amitiés durables, un salaire stable et de nouvelles expériences chaque jour.