Mot du président, James Given

Comme tous les syndicats et travailleurs du Canada, nos membres doivent s’adapter aux nouvelles technologies et aux nouvelles façons de penser Le changement peut être effrayant si vous devez y faire face seul. Les nouvelles conditions du marché, les menaces provenant des accords commerciaux, les modifications à la Loi sur le cabotage qui affaiblissent le cabotage, les nouveaux navires dotés de nouveaux effectifs et de nouvelles technologies se conjuguent pour rendre notre industrie plus ardue. Dans la foulée de ces défis, nous sommes résilients.

L’équipe du SIU travaille sans relâche pour s’adapter à ces changements, s’assurant que le syndicat offre le meilleur service à ses membres.
Chaque jour, nous nous posons les questions difficiles. Comment pouvons-nous rester pertinents dans une industrie en constante évolution? Comment pouvons-nous assurer du travail à long terme pour nos membres? Comment pouvons-nous nous assurer que nos marins soient protégés contre la cupidité des entreprises? Plus important encore, comment pouvons-nous maintenir le drapeau canadien à la poupe de nos navires?

En tant que votre président, je suis souvent chargé de prendre des décisions difficiles qui ont un impact sur votre vie et celle de votre famille. Je ne prends pas cette responsabilité à la légère. Je comprends ce que signifie être un marin, l’isolement de la vie à bord des navires, les longues journées de travail et les difficultés à tenir le tout à la maison. Je comprends également que la sécurité d’emploi nous donne la tranquillité d’esprit, qu’un chèque de paie protège la famille, que les régimes médicaux maintiennent les enfants en bonne santé et que nous avons chèrement gagné notre bon régime de retraite. Nos décisions n’ont pas été faciles, mais nous sommes fiers de notre travail. Lorsque nos marins réussissent, notre industrie réussit, et nous réussissons.

Nous sommes connus pour notre camaraderie, notre capacité à aller de l’avant et à nous battre pour ce en quoi nous croyons. Nous devons rester unis, nous respecter les uns les autres même si nous ne sommes pas d’accord. Nous devons être patients et résolus afin de pouvoir faire face à cette industrie en constante évolution. Si nous pouvons le faire, nous continuerons de renforcer ce que signifie être un marin canadien.

Nous sommes la fraternité de la mer.

La Loi canadienne sur le cabotage

Le gouvernement canadien traîne l’ancre depuis trop longtemps. Ils ont mis nos emplois, notre environnement et notre économie en danger. Nous demandons au gouvernement fédéral de mieux appliquer la loi sur le cabotage.

Actualité

Histoire de marins

Congrats